Biennale de la danse - Danse

DBDDBB

Daniel Linehan / Hiatus

Âgé de 34 ans seulement, l'artiste américain Daniel Linehan s'affirme comme un des chorégraphes les plus singuliers de sa génération.

 

Daniel Linehan grandit et se forme à la danse à New-York, avant de s'installer à Bruxelles où il intègre la prestigieuse école P.A.R.T.S dirigée par Anne Teresa De Keersmaeker. Il creuse son siller chorégraphique dans une veine très singulière en cherchant à obscurcir en douceur la frontière qui sépare la danse des autres arts. C'est en amateur curieux qu'il aborde la création, testant des interactions entre la danse formelle et les formes de non-danse, entre les textes, mouvements, images, chansons, vidéos et rythmes.

 

Pièce pour cinq danseurs, sa nouvelle création Dbddbb est une exploration de la marche sous toutes ses formes en même temps qu'un concert bruitiste sous influence dadaïste, inspiré par les poètes Hugo Ball et Kurt Schwitters. Lancés dans un flot continu de gestes et de sons, les danseurs forment une grande machine qui éructe, gesticule et vocalise. Ils désarticulent la parole et les gestes, réinventant sous nos yeux un nouveau langage empreint de fantaisie.

distribution

Conception et chorégraphie Daniel Linehan

Scénographie 88888

Lumières Jan Fedinger

Costumes Frédérick Denis

assisté de Charlotte Matterne

 

Avec Marcus Baldemar, Anneleen Keppens, Liz Kinoshita, Daniel Linehan, Victor Pérez Armero

 

Production : Hiatus

Production déléguée : Caravan Production (Belgique)

Coproduction : Opéra de Llille, Théâtre de la Ville-Paris, Les Spectacles vivants Centre Pompidou-Paris, deSingel Campus international des Arts Anvers (Belgique), Festival de Danse Cannes


la presse en parle

 

Télérama - E.B.


"Dans cette dernière aventure, le jeune chorégraphe américain se révèle comme jamais l'héritier de la danse new-yorkaise, de Cunnigham à Trisha Brown [...] Linehan a toujours cherché à jouer avec les contraintes. Cette fois, sa promesse est plus simple mais plus spectaculaire [...] Linehan et ses quatre compères développent au fond un art de la danse en continu, complexe et drôle, dont on ne sait quelle est la source : le souffle-son du danseur ou la trajectoire visée par celui-ci, contenant en elle sa propre détente ?"

 

autour du spectacle

Bord de scène à l'issue de la représentation.

1

© Jean-Luc Tangue

3 4 2

dates

23 septembre 2016 > 19h00

tarifs / informations

Grande Salle

Durée : 1h15

Plein tarif : 20€

Réduit : 17€

-26ans : 10€

extrait vidéo

partenaires

Biennaledanse2016